PRÉSENTATION

L’ESPRIT EST MEILLEUR LORSQUE LE CORPS VA BIEN !

Au-delà de ses obligations strictement réglementaires en matière de santé au travail, l’entreprise a aujourd’hui un intérêt bien compris à promouvoir le bien-être de ses collaborateurs:

Des salariés en meilleure santé sont moins absents et plus productifs.

Du bien-être individuel résulte la performance individuelle et donc collective de l’entreprise.
Au-delà des risques professionnels  » classiques  » (risques physiques ou chimiques), les salariés souffrent aujourd’hui de troubles de santé les affectant durablement et pouvant avoir des conséquences graves sur leur santé à plus ou moins long terme : stress, troubles du sommeil, tabagisme, surpoids, cholestérol, mal de dos…

Selon un rapport de l’Agence Européenne pour la sécurité et la santé au travail (2007), 25 % des travailleurs européens se plaignent de maux de dos et 23 % se plaignent de douleurs musculaires. En France, les TMS (Le syndrome du canal carpien (main et poignet), La tendinite de la coiffe des rotateurs (épaule), L’épicondylite et l’hygroma (coude), Les lombalgies, dorsalgies et rachialgies (dos). représentent plus de 70 % des maladies professionnelles reconnues, avec une croissance de 20 % environ par an (depuis 10 ans).

Favoriser le bien-être au travail en sensibilisant les salariés à une meilleure hygiène de vie représente aujourd’hui l’une des actions de prévention santé les plus valorisées par les salariés. Ces derniers y trouvent des informations fiables, rassurantes, prodiguées par des professionnels du sport et de la santé, et dont les conseils et recommandations s’appliquent aussi bien à leur vie professionnelle qu’à leur vie privée.

Les programmes d’activité physique en milieu de travail peuvent réduire de 32 % les congés de maladie et augmenter de 52 % la productivité. (source : OMS, Southern Australian Workplace Physical Activity Resource Kit)

« DES SALARIÉS EN BONNE SANTÉ, C’EST UNE ENTREPRISE EN BONNE SANTÉ. »